L'optimisme, ce n'est pas le refus de voir ce qui ne va pas, c'est le désir de ne pas s'y attarder. // Donne moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d'accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux. (Marc Aurèle) // Don't raise your voice; improve your argument. (Desmond Tutu) // Be the change you want to see in the world. (Gandhi)

25.8.19



Et si jamais, par quelque malchance, il se produisait d'une façon ou d'une autre quelque chose de désagréable, eh bien, il y a toujours le soma qui vous permet de prendre un congé, de vous évader de la réalité. Et il y a toujours le soma pour calmer votre colère, pour vous réconcilier avec vos ennemis, pour vous rendre patient et vous aider à supporter les ennuis. Autrefois, on ne pouvait accomplir ces choses-là qu'en faisant un gros effort et après des années d'entraînement moral pénible. A présent, on avale deux ou trois comprimés d'un demi-gramme, et voilà. Tout le monde peut être vertueux, à présent. On peut porter sur soi, en flacon, au moins la moitié de sa moralité. Le christianisme sans larmes, voilà ce qu'est le soma.
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)


Il est impossible d'avoir quelque chose pour rien. 
Le bonheur, il faut le payer.
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)

22.8.19


— Et c’est là, dit sentencieusement le Directeur, en guise de contribution à cet exposé, 
qu’est le secret du bonheur et de la vertu, 
aimer ce qu’on est obligé de faire. 
Tel est le but de tout conditionnement. 
Faire aimer aux gens la destination sociale à laquelle ils ne peuvent échapper.  
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)

La dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, 
une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. 
Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, 
les esclaves auraient l'amour de leur servitude.

Un Etat totalitaire vraiment efficient serait celui dans lequel le tout-puissant comité exécutif des chefs politiques 
et leur armée de directeurs auraient la haute main sur une population d'esclaves qu'il serait inutile de contraindre, 
parce qu'ils auraient l'amour de leur servitude. 
La leur faire aimer - telle est la tâche assignée dans les Etats totalitaires d'aujourd'hui aux ministères de la propagande, 
aux rédacteurs en chef des journaux, et aux maîtres d'école.
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)

21.8.19



- Mais je n'en veux pas, du confort. 
  Je veux Dieu, je veux de la poésie, 
  je veux du danger véritable, je veux de la liberté, 
  je veux de la bonté. Je veux du péché.
- En somme, dit Mustafa Menier, vous réclamez le droit d'être malheureux.
- Eh bien, soit, dit le Sauvage d'un ton de défi, 
  je réclame le droit d'être malheureux.
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)


L'avion, ce n'est pas une fin, c'est un moyen. 
Ce n'est pas pour l'avion qu'on risque sa vie. 
Ce n'est pas non plus pour sa charrue que le paysan laboure. 
Mais, par l'avion,  on quitte les villes et leurs comptables, 
et on retrouve une vérité paysanne. 
(Antoine de Saint-Exupéry in Terre des hommes)

20.8.19


Je n'avais pas encore compris que c'étaient eux qui avaient raison. 
La témérité n'est plus une vertu pour un pilote. 
Cinquante remises de gaz, cent dégagements valent mieux  qu'une seule sortie de piste. 
(François Suchel in 6 minutes 23 séparent l'enfer du paradis)

En aviation, les certitudes tuent autant que l'incompétence.
(François Suchel in 6 minutes 23 séparent l'enfer du paradis)

19.8.19

Dans la prise de décision, le moins expérimenté parlera toujours en premier de manière 
à ne pas subir l'influence de celui qui a déjà se petite idée mais n'a peut-être pas pensé à tout.
(François Suchel in 6 minutes 23 séparent l'enfer du paradis)

Quelque soit l'outil emprunter pour s'envoler, 
le pilote devra immanquablement revenir sur terre.
Dans cette mission sans échappatoire repose la noblesse du métier. 
Si l'on y réfléchit bien, rares sont nos actions dont l'issue est obligatoire, quelles que soient les circonstances. 
On peut toujours reporter une réunion ou bien annuler un projet, pas un atterrissage.
Le pilote en tire on orgueil, qui le rend incapable, parfois, d'exister sans son avion.
Qu'est-ce qu'un pilote au sol ?  Un homme comme un autre, avec la gueule de bois. 
Un marin au port qui a le mal de terre. L'albatros malhabile du poème de Baudelaire. 
(François Suchel in 6 minutes 23 séparent l'enfer du paradis)

18.8.19

Nous croyons toujours que tout est nouveau
alors que nous refaisons les expériences que les hommes des autres siècles ont faites
et que nous repassons par les mêmes chemins qu'eux. 
(Jacques Bainville, 1935)

17.8.19


Tout le monde a droit à sa propre opinion mais pas à ses propres faits. 
(Bruno Palatino, in la Civilisation du poisson rouge - citation de Daniel Patrick Moynihan)



Le bombardement de pseudo-réalités finit par produire des humains non authentiques, 
aussi faux que les données qui les entourent de toute part; 
Les fausses réalités vont créer des faux humains;
et les faux humains vont à leur tour produire des réalités et les vendre à d'autres humains
en les transformant à leur tout en faussaires. 
(Bruno Palatino, in la Civilisation du poisson rouge - extrait de Philip K. Dick)

15.8.19

La compétition sans ses conséquences réelles forme une bulle de satisfaction 
qui développe l'idée que le monde à portée tactile est plus satisfaisant 
que celui qui nous entoure. 
D'où l'attirance qu'il peut produire.
(Bruno Palatino, in la Civilisation du poisson rouge)

J’ai le plaisir de vous informer 
que la violence de leurs assauts 
a excédé de loin 
la précision de leurs tirs.
(Winston Churchill, dans une allocution à la BBC pendant la Seconde Guerre mondiale,
 à la suite d’attaques allemandes répétées contre des navires marchand)

3.8.19

John Perry Barlow était arrivé dans les coulisses légèrement claudicant, barbu, trapu, habillé de noir, appuyé sur une cane au pommeau en tête de mort, la flasque de whisky à la main. Il en imposait, et pourtant, il était  chaleureux, attentif et intransigeant. 
Au patron de la maison de disques qui l'avait salué par un "Bonjour, nous sommes collègues, je suis aussi dans le business de la musique" il avait répondu de sa voir éraillée : "non vous, c'est le plastique votre activité, moi je suis dans la musique". 
(Bruno Palatino, in la Civilisation du poisson rouge)

Si tu vois tout en gris, 
déplace l'éléphant. 
(Proverbe indien)

31.7.19


Au début, Lenny s’était pris d’amitié pour l’Israélien, qui ne parlait pas un mot d’anglais, et ils avaient ainsi d’excellents rapports, tous les deux. Au bout de trois mois, Izzy s’était mis à parler anglais couramment. C’était fini. La barrière du langage s’était soudain dressée entre eux. 
La barrière du langage, c’est lorsque deux types parlent la même langue. Plus moyen de se comprendre.

(Romain Gary in Adieu Gary Cooper)

16.7.19




We choose to go the moon in this decade and do the other things, not because they are easy, but because they are hard, because that goal will serve to organize and measure the best of our energies and skills, because that challenge is one that we are willing to accept, one we are unwilling to postpone, and one which we intend to win.”

(John F. Kennedy,  September 12, 1962) 

... and on July 21, 1969, the first man on the moon


Amazing ! still 50 years later !

14.7.19

 Vu le 13/07 au soir.   Un bon moment avec deux bons acteurs.  De bonnes répliques, pas forcément un sommet de finesse.  Du chantage et de la manipulation pour atteindre son objectif, ici avoir un crédit. 


11.7.19

- La situation est tout de même inquiétante pour vous ... 
- Je pense que la position de notre entreprise va légèrement se déprécier sur le court-terme. Mais, comme un alpiniste, la baisse de centre de gravité nous rendra plus stable, puis nous grimperons plus vite et plus haut. 
(Ren Zhengfei, fondateur Huawei, entretien dans le Point du 4 juillet 2019)

6.7.19



Innovation is not extrapolating from the past, we all know how to do that. 
It's spotting, where the future may diverge, from the past.
(Jeanne Liedtka in "Designing for growth")

23.6.19

Le couturier (KL) en a fait une philosophie : 
"Le changement est la façon la plus saine de survivre." 

(in Kaiser Karl de Raphaëlle Bacqué)

Comme toujours, pour la presse, il a résumé sa stratégie par une phrase de Goethe : 
"Il faut faire un meilleur avenir avec les éléments du passé"
(in Kaiser Karl de Raphaëlle Bacqué)

16.6.19



What if we don't change at all ... 
and something magical just happens ? 

15.6.19


Au cours d'un procès, aux assises du Tarn-et-Garonne, à Montauban, je m'accroche avec le président. 
Celui-ci me dit : "Je suis impartial."
Moi : "Je me trouve très beau."

Le magistrat, bien sûr, est tout interloqué. Je lui explique alors - je l'explique surtout aux jurés - que l'impartialité, c'est comme la beauté : il faut laisser aux autres le soin d'en juger.

(In Bête noire de Eric Dupond-Moretti)

11.6.19

Les optimistes 
enrichissent le présent, 
améliorent l’avenir, 
contestent l’improbable et atteignent l’impossible.
 (William Arthur Ward)

10.6.19


To get some enemies you don't need to declare war, 
just say what you think. 
(Martin Luther King)

9.6.19


Destroy racism : be like a panda. 
He's black, he's white, he's asian.

4.6.19

Tout ça pour ça, se dit-il. 
Des siècles de guerre, de combats politiques, de luttes sociales, de privilèges soigneusement défendus, pour obtenir deux clowns appelant des putes avant de traquer un cerf dans la forêt. L'évolution darwienne n'était pas avare de déceptions.

(in La dernière chasse de Jean-Christophe Grangé)

Le général Pinochet proclama : 
« Pas une feuille ne tombe au Chili sans que j'en sois averti »
(in La dernière chasse de Jean-Christophe Grangé)

3.6.19


There will always be
a "lie" in believe, 
an "over" in lover, 
an "end" in friend, 
an "us" in trust
and an "if" in life.


Quand on est de partout, on n’est de nulle part. 
Jeune, je ne me sentais donc pas concerné par l’histoire de mes lointains cousins de Germanie.
(in Le schmock de Franz-Olivier Giesbert)

2.6.19

"La vie est un cauchemar dont la mort nous délivre", répétait-il, détournant la célèbre et superbe formule d'Hodjviri, 
poète persan du XIe siècle : "La vie est un rêve dont la mort nous réveille"
(in Le schmock de Franz-Olivier Giesbert)

Paul Valéry a dit que la guerre ce sont des gens qui ne se connaissent pas qui et qui s'entretuent  parce que d'autres gens qui se connaissent très bien n'arrivent pas à se mettre d'accord. 
(in Le schmock de Franz-Olivier Giesbert)

1.6.19


« J’ai sympathisé avec lui pendant la Première Guerre, répondit Karl. Ensuite, tout en reconnaissant son talent oratoire, son éloquence quasi mystique, je l’ai toujours sous-estimé. D’abord, j’ai pensé qu’il était trop bête pour arriver au pouvoir. Ensuite, que son programme était trop bête pour qu’il cherche à l’appliquer. On ne se méfie jamais assez des imbéciles. On ne les voit pas venir. Ils ne ressemblent à rien. C’est ce qui les distingue. »

(in Le schmock de Franz-Olivier Giesbert)

"L’Histoire est une suite de mensonges sur lesquels tout le monde est d’accord », disait Napoléon. 

Même si 14-18 fut pas mal dans le genre, la Deuxième Guerre mondiale reste l’une des plus grandes mystifications de tous les temps. Dire cela ne ressuscitera pas les soixante millions de personnes mortes pour la patrie, pour une idéologie ou pour rien, sur le front, par accident, mais il est bon de se rafraîchir la mémoire.

(in Le schmock de Franz-Olivier Giesbert)

26.5.19


Je déteste qu'on tape sur mes collaborateurs. 
Ceux qui le font sont des pines d'huître.
Qu'ils me critiquent moi!
(Edouard Philippe, premier ministre)


Aeromexico se moque du mur de Donald Trump  : "Il n'y a pas de frontière dans le ciel."

19.5.19


Coup de coeur dans une galerie à Honfleur 
pour un ours version streetart par  Martin Whatson


Tableau 

Wall 


#StreetArt


Vu un "Week-End tranquille", une pièce d'Alil Vardar, avec dans le rôle principal Alil Vardar, qui est excellent, tout comme son comparse portugais 'Manuel'.  
Le trait est parfois un peu gros, les répliques  s'enchaînent et font mouches. 
On se détend, on rit, on est ailleurs.  Opération réussie. 




"Quand ma femme s'est fait volé sa carte-bleue, j'ai préféré ne pas porter plainte, le voleur dépensait moins qu'elle."

"Difficile de choisir entre une Bentley et une Ferrari (comparant sa jeune épouse et sa maîtresse (plus âgée).  Moi monsieur, je me fierai au kilométrage" 



14.5.19


En cas d'attaque, le premier impact ne vient pas du tigre lui-même, mais de son rauquement. En plus d'être aussi puissant que le bruit d'un réacteur, ce son a la capacité terrifiante de se disperser dans l'espace et de sembler venir de partout à la fois. C'est une expérience sidérante. 
Celui qui la vit a l'impression que son esprit se dissocie de son corps et que l'appareil neurologique censé l'aider dans un moment pareil est totalement paralysé. Les scientifiques et les chasseurs qui connaissent bien ces animaux, quand ils parlent de ce rugissement, décrivent moins un bruit qu'une sensation qui envahit tout le corps. 
Des biologistes parmi les plus dignes de foi jurent avoir senti le sol trembler sous leurs pieds. Un chasseur russe, pris par surprise, se souvient d'avoir pensé qu'une retenue d'eau venait de se rompre quelque part. 
Bref, au plan acoustique le feulement du tigre produit le même effet qu'une catastrophe naturelle. Il fait resurgir en l'homme la crainte de Dieu.

(John Vaillant in Le tigre)

11.5.19

Avec deux lignes de l'écriture d'un homme, 
on peut faire le procès du plus innocent. 
(Richelieu)

8.5.19

Face aux situations extrêmes les gens se rangent en deux catégories. 
Il y a ceux qui prennent peur et réfléchissent ensuite
et ceux qui réfléchissent d'abord et prennent peur après coup. 
Dans la taïga, seuls ceux de la seconde catégorie survivent.
(John Vaillant in Le tigre)

Deux catégories  de bêtes entrent dans le complexe du mythe : 
celles qui tuent le chasseur et celles en qui elles se métamorphose. 
(John Vaillant in Le tigre, Joseph Fontenrose in Orion : the myth of the Hunter and the Huntress)

6.5.19



"To BREXIT".  
Verbe anglais. Se dire au revoir mais ne pas partir. 



Ce système qui fait croire au peuple que légal veut dire moral, 
pour rappel l'esclavage était légal.

23.4.19


Atoms consist of 99,99999999% empty space. 





8.4.19



L'humanité se divise en 3 catégories : 
- ceux qui ne peuvent pas bouger, 
- ceux qui peuvent bouger, 
et ceux qui bougent. 
(Benjamin Franklin)


6.4.19


Finally the fourth ape !
He is the sum of the first three : 
he sees nobody, hears nobody and speaks to nobody.

29.3.19


Un gouvernement tyranique est plus cruel et plus redouté que les tigres. 

Confucius, le Livre des rites 
(John Vaillant in Le tigre)

28.3.19

The ground rules are simple and reflect the reality of many Russians: 
"Ask us whatever you want, 
we will answer whatever we want."
(John Vaillant in Le tigre)

26.3.19


Apprendre sans réfléchir est vain.
Réfléchir sans apprendre est dangereux. 
(Confucius)

24.3.19

L'isolement total est l'épreuve la plus difficile que puisse connaître un individu..
L'être humain est une créature éminemment sociales, et ses actes sont déterminés à 90% par le regard des autres. 
Seul, sans aucun témoin, il apprend qui il est en réalité. 
Quand plus personne ne le surveille l'homme peut facilement régresser à l'état animal. 
...
Il peut tirer sur un tigre ou choisir de ne pas le faire. 
Il peut détaler comme un lapin face au danger et personne n'en saura rien. 
Il faut avoir en soi cette chose, cette force pour survivre sans aucun regard autour de soi.
(John Vaillant in Le tigre)
Le but de l'argument ou de la discussion ne devrait pas être la victoire, 
mais le progrès.
(Joseph Joubert)
Q: What is chaos?
A: We do not comment on national economics.
--
Q: Is it true that there is freedom of speech in the Soviet Union the same as there is the USA?
A: In principle, yes. In the USA, you can stand in front of the Washington Monument in Washington, DC, and yell, "Down with Reagan!", and you will not be punished. In the Soviet Union, you can stand in the Red Square in Moscow and yell, "Down with Reagan!", and you will not be punished.
--
Q: What is the difference between the Constitutions of the USA and USSR? Both guarantee freedom of speech.
A: Yes, and the US Constitution also guarantees freedom after speech.
--
Q: Why is our government not in a hurry to land our men on the moon?
A: What if they refuse to return?

23.3.19

La corneille noire suit le tigre comme la mouette le chalutier. 
En liant son sort à ce grand prédateur elle économise ses forces et augmente ses chances de trouver de la nourriture.
(John Vaillant in Le tigre)

22.3.19

La capacité d'adaptation est la principale ressource des êtres humains, 
mais plus je m'adaptais et moins je me sentais humaine.
(Rosella Postorino in La goûteuse d'Hitler)

21.3.19

On peut distinguer les rires : le gros rire d'Augustine, les soubresauts d'hilarité de Leni, la trompette nasale d'Elfriede, le rire en cascade d'Ulla. 
Mais pas les larmes, quand nous pleurons nous sommes tous égaux, c'est le même son pour tout le monde.
(Rosella Postorino in La goûteuse d'Hitler)

20.3.19

La chair à canon de l'Allemagne, disait Gregor, 
je ne me bats plus pour l'Allemagne parce que j'y crois, parce que je l'aime. 
Je tire parce que j'ai peur.
(Rosella Postorino in La goûteuse d'Hitler)

18.3.19

Ils sont deux à ne pas avoir compris qu'il fait froid en Russie, m'avait-il écrit. 
L'un est Napoléon; il n'avait pas mentionné l'autre, par prudence.
(Rosella Postorino in La goûteuse d'Hitler)

17.3.19


Si l'être humain avait vraiment été créé par Dieu, disait mon mari, 
crois-tu qu'il aurait inventé une chose aussi vulgaire que la merde ?
Il n'aurait pas pu trouver une autre méthode,
qui évite les résidus répugnants de la digestion ? 
La merde est une trouvaille si perverse que soit Dieu est un pervers, 
soit il n'existe pas.
(Rosella Postorino in La goûteuse d'Hitler)

11.3.19


When you’re 20 you care what everyone thinks, when you’re 40 you stop caring what everyone thinks, when you’re 60 you realize no one was ever thinking about you in the first place. 
(Winston Churchill ? 

10.3.19

Qu'est-ce que je pouvais répondre à çà ? 
En un sens énormément, j'aurais pu tenir trois heures dans un débat consacré à ces questions sur une chaîne d'infos quelconque. Mais pour Aymeric, pour Aymeric précisément, dans sa situation, je ne pouvais pas dire grand-chose, il connaissait les éléments aussi bien que moi. 
(Michel Houellebecq in Sérotonine)

9.3.19

En sorte que, si Trump est bien le nom de la bêtise politique aux commandes, 
si ce tweeter-in-chief est bien un bouffon paresseux dont les calculs ne voient jamais plus loin que le bout de son nez de deal maker court-termiste,
il est aussi, avec cette obsession du mur, aussi inconséquent que les bâtisseurs français de la ligne Maginot ;
aussi ridicule, aux yeux de l’Histoire, que Xerxès ordonnant à ses marins de fouetter la mer après un naufrage ;
aussi peu stratège que ces Romains qui, de mur d’Hadrien en mur de Trajan, se croyaient éternellement à l’abri des invasions. 
Le vrai shutdown n’est ni financier ni politique, il est moral. 
(BHL, 25/02/2019)

23.2.19



 Le Monde part en rouille... 

22.2.19



Cela rend modeste de voyager. 
On voit quelle petite place on occupe dans le monde. 
(Gustave Flaubert)

20.2.19



I am the one who knocks
(Breaking bad)

19.2.19

13.2.19



Often the path of least resistance is the path of least existence 
... 
If it was easy everyone would be doing it -- keep going. 

²

Ceux qui pensent que c'est impossible 
sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.

9.2.19


Voit-on une mouette grelotter sous la pluie? 
Jamais. 
L'eau glisse sur son plumage blanc. 
Il en était ainsi des colère populaires sur le veston du Prince. 
Il enchaînait les annonces, il multipliait les chantiers risqués pour assommer les contestataires sous le nombre.
Il fallait cette rapidité pour que des premiers résultats se fassent sentir dans les deux années à venir. 
(Emmanuel le Magnifique, Patrick Rambaud)

7.2.19

Il faut autant séduire les papilles que les pupilles... 


Chacun tourne en réalités
Autant qu'il peut ses propres songes:
L'homme est de glace aux vérités, 
Il est de feu pour les mensonges. 
(La Fontaine, Le statuaire et la statue de Jupiter)

Pour atténuer les critiques on changea le nom la loi en cours. 
Elle ne s'appelait plus "Loi sur la moralisation de la vie publique"
mais "Loi pour restaurer la confiance des citoyens dans l'action publique". 
Sa Majesté croyait encore que les mots changeaient tout. 
(Emmanuel le Magnifique, Patrick Rambaud)

5.2.19

"Les deux souffrances ne s'annulent pas.
Elles s'additionnent. 
Je peux d'une même main reconnaître la souffrance des harkis et des pieds noirs 
et reconnaître celle des colonisés". 
Il entendait réconcilier les mémoires et non les opposer. 
(Emmanuel le Magnifique, Patrick Rambaud)

Pour conforter le consensus qu'il sentait nécessaire, 
au lendemain de sa démission de Bercy, 
on remarqua que le ni gauche ni droite des débuts s'adoucit pour ne heurter personne
en un et gauche et droite  qui collait mieux à l'esprit jésuite. 
(Emmanuel le Magnifique, Patrick Rambaud)

4.2.19


Tout devenait "Disruptif", un terme de la physique né en 1856:
il rendait compte d'une étincelle qui dissipait en explosant une grande partie d'énergie accumulée. 
Dans la langue normale, cela revenait au mot "rupture", si trivial et moins moderne. 
On compliquait parfois pour rien. 
A quoi servait de changer "concertation" en "coconstruction" ?
A devenir jeune et neuf.  
(Emmanuel le Magnifique, Patrick Rambaud)

3.2.19

-Dr. Don Shirley: So where did this "Tony the Lip" moniker come from?

-Tony Lip: It's not "Tony the Lip", it's "Tony Lip". One word. I got it when I was a kid 'cause my friends said I was the best bullshit artist in the Bronx.

-Dr. Don Shirley: It doesn't bother you that your friends - the people closest to you - consider you a liar?

-Tony Lip: Who said liar? I said bullshit artist!

-Dr. Don Shirley: And what's the difference?

-Tony Lip: 'Cause I don't lie! Ever! I'm just good at talkin' people into... y'know, doin' things they don't wanna do... By bullshittin' 'em.

(in Green Book movie)


So if I'm not *black* enough and if I'm not *white* enough, 
then tell me, Tony, what am I?
(Dr. Don Shirley in Green Book movie)

2.2.19

Being genius is not enough, 
it takes courage to change people's hearts.
(Oleg in Green Book movie)
The world's full of lonely people afraid to make the first move.
(Tony Lip in Green Book movie)

29.1.19


What I know most surely about morality 
and the duty of man I owe to sport
(Albert Camus)

24.1.19


The bigger the font, the better the presentation. 
(Guy Kawasaki)

Entrepreneur is a state of mind, not a job title. (Guy Kawasaki)

20.1.19

Quelques vers

https://beariscool.blogspot.com/p/vers-poesies.html

15.1.19

Négociations 

Il faut toujours être prêt à négocier mais ne jamais négocier sans être prêt.  (Richard Nixon)

Ce qui est à nous est à nous, ce qui est à vous est négociable. (Nikita Khrouchtchev)
Top Chrono

1493, 
An de grâce 
ou garde d'année
que celle d'arrivée
Amérique et périls
du Génois. 

(In Pile ou Farce, de Max Jeanne)

14.1.19

Vie

Survie ou sursis
billet pas-la-peine open 
ou aller-simple
du pas au trépas
bluff ou blaff
voire cours brouillon
d'événements 
sans queue ni tête
dans l'un 
comme dans l'autre cas
quel donc l'enjeu
courir l'étape
ou courir pour l'épate

(In Pile ou Farce, de Max Jeanne)
Dive bouteille

In vino veritas
ou faux-rhum de discussion
mais 
dans l'un 
comme l'autre cas
de la cuite 
dans les idées.

(In Pile ou Farce, de Max Jeanne)

10.1.19

Messe

Routine
ou rustine
garde à vous 
d'affidés
et d'affadis
ou 
génuflexions
d'Oncle Tom
devant
croix et crocs

(In Pile ou Farce, de Max Jeanne)

Nico 

Du haut 
de ma personne 
un mètre cinquante
d'histoire
vous contemple
Histoire
dans laquelle 
malheureusement 
numerus clausus oblige
l'homme africain
TTC
toutes tares comprises 
n'est 
fût-ce en resquille 
toujours pas rentré
Selon vous 
Nico 
ou nigaud
sinon pauv'con
délire 
d'un gnome d'état
ou 
pantalonnade à talonnettes
d'un moindre mâle

(In Pile ou Farce, de Max Jeanne)

9.1.19

Maîtres et esclaves

Coup de peau 
vs manque de peau
dédommagés
vs endommagés
boss
vs cabossés
ou 
marché gagnant-gagnant
de sévices aux nègres
aux nègres de service

(In Pile ou Farce, de Max Jeanne)
Géopolis

Western 
ou polar
qu'Etats Unis 
contre états punis
avec 
guerre ou paix
pareille 
et même distribution
aujourd'hui et hier
que jadis et naguère
or et or noir
pour le Nord
et 
pour le Sud
éternel bouc hémisphère
ruines et urines
d'Amérique latrine
plus
rebelote
même désamour d'Haîti 
qu'en 1804
au temps du choléra
de la Liberté. 

(In Pile ou Farce, de Max Jeanne)

7.1.19


La politique, ça rend inculte, ... on devient rigide, un Pinocchio. (François Léotard)

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)


Le pouvoir est une drogue qui rend fou quiconque y goûte .  (François Mitterrand)

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)

6.1.19

Ne faut-il pas être un peu fou pour devenir un grand fauve politique ? 
Peut-on accéder au pouvoir sans un minimum de mégalomanie, 
de paranoïa et de manipulation, 
voire de mythomanie.
(Pascal de Sutter)

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)

Le docteur leur fit remarquer que, la période de carnaval passée, il ne voyait, à son avis, aucune nécessité de ce se déguiser. 
L'un des hommes rétorqua qu'il se trompait : le pays vivait en permanence le carnaval. 

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)

5.1.19

Mais Papa doc ne ratait jamais l'occasion de verser le sang de ceux qu'il soupçonnait à tort ou à raison, de vouloir le renverser. 
Sa philosophie politique était implacable : en chaque innocent il y a un coupable qui sommeille. 

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)

Après de longues années de confusion et d'intenses réflexions, 
je crois finalement avoir saisi le sens du sujet de dissertation que le professeur de psychologie avait eu la désobligeance de nous donner comme examen au Collège Jean-Price Mars : 
"La mémoire, c'est la faculté d'oublier". 

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)

4.1.19

Dans ce pays, l'impossible est possible et le possible impossible. 
Retenez bien cela. 
Et vous ne vous étonnerez de rien ou plutôt vous vous étonnerez qu'on puisse s'étonner de quelque chose. 
(Justin Lherisson)

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)
Habituée à gérer un nombre très restreint de candidats, la presse international est débordée. 
Ici le terrain électoral est encombré par la présence de plus de 130 partis politique. 
La folie du pouvoir fait des ravages dans les rangs de mes adversaires. 
Mais qu'est-ce qui explique cette propension folklorique à multiplier les partis et les candidatures à la Présidence ? 
Serait-ce un signe de vitalité démocratique ou de dérive pathologique ? 
Placez deux de mes compatriotes sur une ile déserte, ils formeront trois partis politiques. 

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)

3.1.19

Il y avait au bac à l'époque des questions pièges du genre : 
"Selon le Dr François Duvalier, Jean-Jacques Dessalines est le premier des socialistes Haîtiens. Que vous en semble t-il ?"
A l'examen d'admission à l'ENS, la dissertation philosophique était libellée ainsi : "Que pensez-vous de la peine de mort ?"
Comment disserter librement sur une question pareille lorsque les assassinats et les exécutions sommaires étaient devenus le passe-temps favori des hommes de main de Papa Doc ? 

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)
J'ai pu avoir ainsi ma part du gâteau électoral. 
J'ai augmenté mon capital politique.  
Il faut plumer la poule aux oeufs d'or sans la faire héler.
... 
J'ai eu la chance de naître dans un pays où l'impunité est totale.
On y pardonne toutes les fautes, sauf les fautes d'orthographe. 
Je n'ai pas demandé à être haitien, j'ai été chanceux. 
...
A quoi bon perdre son temps à gagner un salaire de misère en terre étrangère lorsque les parois du palais national sont émaillés de gisements d'or. 
La corruption est devenue monnaie courante et ne fait plus scandale. 
L'argent liquide coule à flot dans les couloirs du pouvoir. 
En fait, ce qui choque de nos jours, c'est l'idéalisme de ceux qui refusent de s'enrichir illégalement. 
La misère atroce rapporte gros à ceux qui savent l'exploiter. 
Plus ça va mal, mieux ça vaut. 
...
Pays le plus pauvre du continent ? 
Pas de problème. Haîti reste et demeure pour mes compétiteurs le pays de l'opportunité par excellence. 
La politique rapporte gros et le pouvoir est une vaste mangeoire. 
...
En dépit de mon score plutôt faible (0.00%), je ne désespère pas de gagner un jour à la loterie électorale.  
On saura alors qui est le vrai taureau dans ce pays foutu. 
Je ne suis pas né par hasard au mois d'aimer. 
Comme tous mes compétiteurs, j'aime le pouvoir d'une passion folle et dévorante. 

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)

2.1.19

C'était aussi le bon vieux temps, où, enfant espiègle (...) j'assistais au Ciné Sénégal à la projection des westerns spaghetti aux titres fracassants : 
"Le temps des massacres", 
"Tuez-les tous et revenez seuls", 
"L'homme au pistolet d'or", 
"Le dernier jour de la colère". 
On dirait que ces titres étaient taillés sur mesure pour recréer l'univers ubuesque et apocalyptique de Papa Doc. 

(In Les Enfants Malades de Papa Doc Broché de Castro Desroches)