L'optimisme, ce n'est pas le refus de voir ce qui ne va pas, c'est le désir de ne pas s'y attarder. // Donne moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d'accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux. (Marc Aurèle) // Don't raise your voice; improve your argument. (Desmond Tutu) // Be the change you want to see in the world. (Gandhi)

3.9.19

Selon Da, on est vraiment mort 
quand il n’y a personne pour se rappeler notre nom sur cette terre.
(Dany Laferrière in l'Odeur du café) 
Tu ne peux pas t'opposer à ce que tu ne vois pas venir.
(Christina Dalcher, Vox)

2.9.19


Si je rêve tout seul, cela reste un rêve.
Si nous rêvons ensemble, c'est le début de la réalité.
(proverbe persan cité dans  l'Esprit des religions de Hesna Cailliau)



C'est pas ta faute", répond Lorenzo.
Mais ça l'est. [...] Ca l'est depuis deux décennies, depuis la première fois que je n'ai pas voté, depuis les je ne sais combien de fois où j'ai dit à Jackie que j'étais trop occupée pour participer à une de ses manifestations, coller des affiches, ou appeler mon député.
(Christina Dalcher, Vox)

1.9.19


Les données représentent le pétrole de l'IA
Il faut que les gens comprennent que l'IA dépend plus de la quantité des données que de la qualité des scientifiques..
Et dans ce contexte, la Chine est l'OPEP des données. 
(Kai-Fu Lee)

Je m'étais fixé une règle : je n'inclurais rien que l'humanité n’ait déjà fait ailleurs ou à une autre époque, ou pour lequel la technologie n'existerait pas déjà. Je ne voulais pas me voir accusée de sombres inventions tordues, ou d'exagérer l'amplitude humaine à se comporter de façon déplorable. 
(Margaret Atwood, La servante écarlate) 

31.8.19


Il n'y a pas besoin de brûler des livres pour détruire une culture. 
Juste de faire en sorte que les gens arrêtent de les lire.
(Ray Bradbury in  Fahrenheit 451)

[...] Bourrez les gens de données incombustibles, gorgez-les de «faits», qu'ils se sentent gavés, mais absolument «brillants» côté information. Ils auront l'impression de penser, ils auront le sentiment du mouvement tout en faisant du sur-place.
(Ray Bradbury in  Fahrenheit 451)

29.8.19

On n'avait qu'à se baisser pour ramasser les mangues. 
[...] Da dit que c'est comme ça qu'on reconnaît les riches, ils peuvent laisser les fruits pourrir au sol.
(Dany Laferrière in l'Odeur du café) 

En lui donnant cette raclée devant tout le monde, Naréus a racheté le bon ange de sa fille.
Sinon la folle aurait pu faire vraiment du tort à la fille. 
En la punissant devant tout le monde, Naréus lui évite de recevoir une seconde punition, 
car personne ne doit être puni deux fois pour la même faute. 
(Dany Laferrière in l'Odeur du café) 

Beautiful is better than ugly.
Explicit is better than implicit.
Simple is better than complex.
Complex is better than complicated.
Flat is better than nested.
Sparse is better than dense.
Readability counts.
Special cases aren't special enough to break the rules.
Although practicality beats purity.
Errors should never pass silently.
Unless explicitly silenced.
In the face of ambiguity, refuse the temptation to guess.
There should be one-- and preferably only one --obvious way to do it.
Although that way may not be obvious at first unless you're Dutch.
Now is better than never.
Although never is often better than *right* now.
If the implementation is hard to explain, it's a bad idea.
If the implementation is easy to explain, it may be a good idea.
Namespaces are one honking great idea -- let's do more of those!

28.8.19

On ne peut pas commander à ses sentiments, disait un jour Moira, mais on peut commander à son comportement.
Ce qui est fort bien dit. 
Tout est affaire de contexte; ou est-ce de maturité ? l'un ou l'autre.
(Margaret Atwood, La servante écarlate) 

Nous vivions, comme d'habitude, en ignorant. 
Ignorer n'est pas la même chose que l'ignorance, 
il faut se donner de la peine pour y arriver.
(Margaret Atwood, La servante écarlate) 

27.8.19

Vous n'imaginez même pas, mesdames.
Vous ne vous rendez pas compte. 
On retourne lentement à la préhistoire les filles. 
Réfléchissez. Réfléchissez à ce qui vous arrivera, 
et à ce qui arrivera à vos filles, lorsque les lois nous feront remonter le temps. 
Réfléchissez aux expressions comme "autorisation du conjoint" 
ou "consentement paternel". 
Réfléchissez au moment où vous vous réveillerez un beau matin, 
en constatant que vous n'avez plus voix au chapitre.
(Christina Dalcher, Vox)


Vous pouvez retirer beaucoup de choses à quelqu’un - son argent, son travail, sa curiosité intellectuelle, qu’importe. Vous pouvez même lui retirer les mots, mais vous ne parviendrez pas à changer l’essence de ce qu’il est. 
Privez-le de la camaraderie et, brusquement, ce n’est plus la même chose.
(Christina Dalcher, Vox)

26.8.19

L'ordinaire, disait tante Lydia, c'est ce à quoi vous êtes habitués. 
Ceci peut ne pas vous paraître ordinaire maintenant, 
mais cela le deviendra après un temps. 
Cela deviendra ordinaire.
(Margaret Atwood, La servante écarlate) 

Le monde est stable, à présent.
Les gens sont heureux ; ils obtiennent ce qu’ils veulent, et ils ne veulent jamais ce qu’ils ne peuvent obtenir. 
Ils sont à l’aise ; ils sont en sécurité ; ils ne sont jamais malades ;ils n’ont pas peur de la mort ; ils sont dans une sereine ignorance de la passion et de la vieillesse ;ils ne se sont encombrés de nuls pères ni mères ; ils n’ont pas d’épouses, pas d’enfants, pas d’amants, au sujet desquels ils pourraient éprouver des émotions violentes ; 
ils sont conditionnés de telle sorte que, pratiquement, ils ne peuvent s’empêcher de se conduire comme ils le doivent.
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)

25.8.19



Et si jamais, par quelque malchance, il se produisait d'une façon ou d'une autre quelque chose de désagréable, eh bien, il y a toujours le soma qui vous permet de prendre un congé, de vous évader de la réalité. Et il y a toujours le soma pour calmer votre colère, pour vous réconcilier avec vos ennemis, pour vous rendre patient et vous aider à supporter les ennuis. Autrefois, on ne pouvait accomplir ces choses-là qu'en faisant un gros effort et après des années d'entraînement moral pénible. A présent, on avale deux ou trois comprimés d'un demi-gramme, et voilà. Tout le monde peut être vertueux, à présent. On peut porter sur soi, en flacon, au moins la moitié de sa moralité. Le christianisme sans larmes, voilà ce qu'est le soma.
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)


Il est impossible d'avoir quelque chose pour rien. 
Le bonheur, il faut le payer.
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)

22.8.19


— Et c’est là, dit sentencieusement le Directeur, en guise de contribution à cet exposé, 
qu’est le secret du bonheur et de la vertu, 
aimer ce qu’on est obligé de faire. 
Tel est le but de tout conditionnement. 
Faire aimer aux gens la destination sociale à laquelle ils ne peuvent échapper.  
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)

La dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, 
une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. 
Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, 
les esclaves auraient l'amour de leur servitude.

Un Etat totalitaire vraiment efficient serait celui dans lequel le tout-puissant comité exécutif des chefs politiques 
et leur armée de directeurs auraient la haute main sur une population d'esclaves qu'il serait inutile de contraindre, 
parce qu'ils auraient l'amour de leur servitude. 
La leur faire aimer - telle est la tâche assignée dans les Etats totalitaires d'aujourd'hui aux ministères de la propagande, 
aux rédacteurs en chef des journaux, et aux maîtres d'école.
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)

21.8.19



- Mais je n'en veux pas, du confort. 
  Je veux Dieu, je veux de la poésie, 
  je veux du danger véritable, je veux de la liberté, 
  je veux de la bonté. Je veux du péché.
- En somme, dit Mustafa Menier, vous réclamez le droit d'être malheureux.
- Eh bien, soit, dit le Sauvage d'un ton de défi, 
  je réclame le droit d'être malheureux.
(Le meilleur des mondes, Aldous Huxley)


L'avion, ce n'est pas une fin, c'est un moyen. 
Ce n'est pas pour l'avion qu'on risque sa vie. 
Ce n'est pas non plus pour sa charrue que le paysan laboure. 
Mais, par l'avion,  on quitte les villes et leurs comptables, 
et on retrouve une vérité paysanne. 
(Antoine de Saint-Exupéry in Terre des hommes)

20.8.19


Je n'avais pas encore compris que c'étaient eux qui avaient raison. 
La témérité n'est plus une vertu pour un pilote. 
Cinquante remises de gaz, cent dégagements valent mieux  qu'une seule sortie de piste. 
(François Suchel in 6 minutes 23 séparent l'enfer du paradis)

En aviation, les certitudes tuent autant que l'incompétence.
(François Suchel in 6 minutes 23 séparent l'enfer du paradis)

19.8.19

Dans la prise de décision, le moins expérimenté parlera toujours en premier de manière 
à ne pas subir l'influence de celui qui a déjà se petite idée mais n'a peut-être pas pensé à tout.
(François Suchel in 6 minutes 23 séparent l'enfer du paradis)

Quelque soit l'outil emprunter pour s'envoler, 
le pilote devra immanquablement revenir sur terre.
Dans cette mission sans échappatoire repose la noblesse du métier. 
Si l'on y réfléchit bien, rares sont nos actions dont l'issue est obligatoire, quelles que soient les circonstances. 
On peut toujours reporter une réunion ou bien annuler un projet, pas un atterrissage.
Le pilote en tire on orgueil, qui le rend incapable, parfois, d'exister sans son avion.
Qu'est-ce qu'un pilote au sol ?  Un homme comme un autre, avec la gueule de bois. 
Un marin au port qui a le mal de terre. L'albatros malhabile du poème de Baudelaire. 
(François Suchel in 6 minutes 23 séparent l'enfer du paradis)

18.8.19

Nous croyons toujours que tout est nouveau
alors que nous refaisons les expériences que les hommes des autres siècles ont faites
et que nous repassons par les mêmes chemins qu'eux. 
(Jacques Bainville, 1935)

17.8.19


Tout le monde a droit à sa propre opinion mais pas à ses propres faits. 
(Bruno Palatino, in la Civilisation du poisson rouge - citation de Daniel Patrick Moynihan)



Le bombardement de pseudo-réalités finit par produire des humains non authentiques, 
aussi faux que les données qui les entourent de toute part; 
Les fausses réalités vont créer des faux humains;
et les faux humains vont à leur tour produire des réalités et les vendre à d'autres humains
en les transformant à leur tout en faussaires. 
(Bruno Palatino, in la Civilisation du poisson rouge - extrait de Philip K. Dick)

15.8.19

La compétition sans ses conséquences réelles forme une bulle de satisfaction 
qui développe l'idée que le monde à portée tactile est plus satisfaisant 
que celui qui nous entoure. 
D'où l'attirance qu'il peut produire.
(Bruno Palatino, in la Civilisation du poisson rouge)

J’ai le plaisir de vous informer 
que la violence de leurs assauts 
a excédé de loin 
la précision de leurs tirs.
(Winston Churchill, dans une allocution à la BBC pendant la Seconde Guerre mondiale,
 à la suite d’attaques allemandes répétées contre des navires marchand)

3.8.19

John Perry Barlow était arrivé dans les coulisses légèrement claudicant, barbu, trapu, habillé de noir, appuyé sur une cane au pommeau en tête de mort, la flasque de whisky à la main. Il en imposait, et pourtant, il était  chaleureux, attentif et intransigeant. 
Au patron de la maison de disques qui l'avait salué par un "Bonjour, nous sommes collègues, je suis aussi dans le business de la musique" il avait répondu de sa voir éraillée : "non vous, c'est le plastique votre activité, moi je suis dans la musique". 
(Bruno Palatino, in la Civilisation du poisson rouge)

Si tu vois tout en gris, 
déplace l'éléphant. 
(Proverbe indien)

31.7.19


Au début, Lenny s’était pris d’amitié pour l’Israélien, qui ne parlait pas un mot d’anglais, et ils avaient ainsi d’excellents rapports, tous les deux. Au bout de trois mois, Izzy s’était mis à parler anglais couramment. C’était fini. La barrière du langage s’était soudain dressée entre eux. 
La barrière du langage, c’est lorsque deux types parlent la même langue. Plus moyen de se comprendre.

(Romain Gary in Adieu Gary Cooper)

16.7.19




We choose to go the moon in this decade and do the other things, not because they are easy, but because they are hard, because that goal will serve to organize and measure the best of our energies and skills, because that challenge is one that we are willing to accept, one we are unwilling to postpone, and one which we intend to win.”

(John F. Kennedy,  September 12, 1962) 

... and on July 21, 1969, the first man on the moon


Amazing ! still 50 years later !

14.7.19

 Vu le 13/07 au soir.   Un bon moment avec deux bons acteurs.  De bonnes répliques, pas forcément un sommet de finesse.  Du chantage et de la manipulation pour atteindre son objectif, ici avoir un crédit. 


11.7.19

- La situation est tout de même inquiétante pour vous ... 
- Je pense que la position de notre entreprise va légèrement se déprécier sur le court-terme. Mais, comme un alpiniste, la baisse de centre de gravité nous rendra plus stable, puis nous grimperons plus vite et plus haut. 
(Ren Zhengfei, fondateur Huawei, entretien dans le Point du 4 juillet 2019)

6.7.19



Innovation is not extrapolating from the past, we all know how to do that. 
It's spotting, where the future may diverge, from the past.
(Jeanne Liedtka in "Designing for growth")

23.6.19

Le couturier (KL) en a fait une philosophie : 
"Le changement est la façon la plus saine de survivre." 

(in Kaiser Karl de Raphaëlle Bacqué)

Comme toujours, pour la presse, il a résumé sa stratégie par une phrase de Goethe : 
"Il faut faire un meilleur avenir avec les éléments du passé"
(in Kaiser Karl de Raphaëlle Bacqué)

16.6.19



What if we don't change at all ... 
and something magical just happens ? 

15.6.19


Au cours d'un procès, aux assises du Tarn-et-Garonne, à Montauban, je m'accroche avec le président. 
Celui-ci me dit : "Je suis impartial."
Moi : "Je me trouve très beau."

Le magistrat, bien sûr, est tout interloqué. Je lui explique alors - je l'explique surtout aux jurés - que l'impartialité, c'est comme la beauté : il faut laisser aux autres le soin d'en juger.

(In Bête noire de Eric Dupond-Moretti)

11.6.19

Les optimistes 
enrichissent le présent, 
améliorent l’avenir, 
contestent l’improbable et atteignent l’impossible.
 (William Arthur Ward)

10.6.19


To get some enemies you don't need to declare war, 
just say what you think. 
(Martin Luther King)

9.6.19


Destroy racism : be like a panda. 
He's black, he's white, he's asian.

4.6.19

Tout ça pour ça, se dit-il. 
Des siècles de guerre, de combats politiques, de luttes sociales, de privilèges soigneusement défendus, pour obtenir deux clowns appelant des putes avant de traquer un cerf dans la forêt. L'évolution darwienne n'était pas avare de déceptions.

(in La dernière chasse de Jean-Christophe Grangé)

Le général Pinochet proclama : 
« Pas une feuille ne tombe au Chili sans que j'en sois averti »
(in La dernière chasse de Jean-Christophe Grangé)

3.6.19


There will always be
a "lie" in believe, 
an "over" in lover, 
an "end" in friend, 
an "us" in trust
and an "if" in life.


Quand on est de partout, on n’est de nulle part. 
Jeune, je ne me sentais donc pas concerné par l’histoire de mes lointains cousins de Germanie.
(in Le schmock de Franz-Olivier Giesbert)