L'optimisme, ce n'est pas le refus de voir ce qui ne va pas, c'est le désir de ne pas s'y attarder. // Donne moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d'accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux. (Marc Aurèle) // Don't raise your voice; improve your argument. (Desmond Tutu) // Be the change you want to see in the world. (Gandhi)

28.8.17



Doubt is an uncomfortable condition, 
but certainty is a ridiculous one. 
(Voltaire)

Because in the end, 
you won't remember the time you spent working in the office or mowing your lawn. 
Climb that goddamn mountain. 
(Jack Kerouac)


As you rise with the morning Sun, 
think of what a precious privilege it is to be alive - 
to breathe, to think, to enjoy, to love. 
(Marcus Aurelius)

Mêle à la sagesse un grain de folie ; 
il est bon quelquefois d'oublier la sagesse.
(Horace)

27.8.17

Un poulet au bord d'une route. il traverse!
La question: pourquoi ce poulet a-t-il traversé la route?

Quelques réponses:
René Descartes: pour aller de l'autre côté.

Platon: Pour son bien, de l'autre côté est le vrai.

Aristote: C'est la nature du poulet de traverser les routes.

Karl Marx: C'était historiquement inévitable.

Capitaine Kirk: Pour aller là où aucun autre poulet n'était allé auparavant.

Hippocrate: En raison d'un excès de sécrétion de son pancréas.

Martin Luther King: J'ai la vision d'un monde où tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier leur acte.

Moïse: Et dieu descendit du paradis et Il dit au poulet: "tu dois traverser la route". et le poulet traversa la route et Dieu vit que cela était bon.

Richard Nixon: Le poulet n'a pas traversé la route, je répète, le poulet n'a jamais traversé la route.

Machiavel: La fin en soi de traverser la route justifie tout moyen quel qu'il soit.

Sigmund Freud: Le fait que vous vous préoccupiez de ce que le poulet ait traversé la route révèle votre fort sentiment d'insécurité sexuelle latente.

Sarkozy : Ce trottoir tu l'aimes ou tu le quittes.

Vandame : Bon parce que le poulet, mais c'est quoi finalement un poulet, est-ce qu'il existe vraiment ce poulet? Et puis, bon il y avait le trottoir de l'autre côté mais est-ce le poulet ou le trottoir qui souhaitait changer..?

Churchill : Il y aura des morts, il y aura du sang, mais il faudra traverser cette route quoiqu'il advienne

Diogene : Le poulet me faisait de l'ombre je lui ai demandé de traverser pour s'ôter de mon soleil

.../eom

1916 - 2016 : Choc des générations

26.8.17


Describe what you can bring to this company. 
.... 


10 % of the conflict it due to the difference in opinion
and 90% is due to the delivery & tone of voice. 


Let's start the journey.


I need more space !


MegaCities .... now and tomorrow..

20.8.17

A ses yeux, l'homme était un animal vil et médiocre,
dont la classe politique constituait une sous-espèce plus basse encore.
(Jean-Christophe Grangé in Congo Requiem)

19.8.17

Depuis son arrivée, il n'avait appris qu'une chose : en Afrique, une journée compte double, voire triple ou plus encore. Il avait l'impression d'être là depuis un mois. Outre la chaleur, chaque sensation vous foutait KO. Une simple odeur d'essence vous prenait à la gorge. Les couleurs vous serraient le cœur. Chaque goût bouleversait votre métabolisme, violentait vos nerfs, vous faisait comprendre à quel point la mort est déjà là, dans la pulpe d'un fruit, dans le piment des sauces, dans la tiédeur de la pluie... En quelques heures, vous deveniez accro à tout ce qui pouvait vous aider à tenir le coup. "Pour trouver l'Afrique, l'avait averti son père, il faut s'y perdre.
La misère de l'Afrique : personne ne songe à changer le système - violence, corruption, barbarie à tous les étages. Chacun vise au contraire à l'utiliser pour se tailler une place au soleil.
(Jean-Christophe Grangé in Congo Requiem) 

La misère de l'Afrique : personne ne songe à changer le système - violence, corruption, barbarie à tous les étages. 
Chacun vise au contraire à l'utiliser pour se tailler une place au soleil.
(Jean-Christophe Grangé in Congo Requiem) 

Maggie avait cité Baudelaire : "
J'ai pétri la boue et j'en ai fait de l'or." 
Elle avait raison. Et tout ça avec une mise de départ dérisoire. 
Le miracle africain.
(Jean-Christophe Grangé in Congo Requiem) 


Prendre les événements comme ils viennent et surtout, 
bien saisir le sens du périple : c'est l'Afrique qui vous roulait dessus et non l'inverse.
(Jean-Christophe Grangé in Congo Requiem) 


Des vers de Léopold Sédar Senghor lui revinrent en mémoire : 
"Avant que le destin jaloux ne te détruise en cendres pour nourrir les racines de la vie".
(Jean-Christophe Grangé in Congo Requiem) 

Les confessions, c'est comme la toux : 
quand ça vous démange la gorge, plus moyen de s'arrêter.
(Jean-Christophe Grangé in Congo Requiem) 

Quand on n’a rien, le bagout colmate l’espoir.
(Jean-Christophe Grangé in Congo Requiem) 

18.8.17


  1. When a distinguished but elderly scientist states that something is possible, he is almost certainly right. When he states that something is impossible, he is very probably wrong.
  2. The only way of discovering the limits of the possible is to venture a little way past them into the impossible.
  3. Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic.

17.8.17


 I always give 110% 

16.8.17




'None is born hating another person because of the color of ... to love,
 for love comes more naturally to the human heart than its opposite.”
(Nelson Mandela)

10.8.17


Users needs vs Stakeholders ideas.

7.8.17

.


..... 
You are right

Google now Hiring : 
No need to apply, we already have all.