L'optimisme, ce n'est pas le refus de voir ce qui ne va pas, c'est le désir de ne pas s'y attarder. // Donne moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d'accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux. (Marc Aurèle) // Don't raise your voice; improve your argument. (Desmond Tutu) // Be the change you want to see in the world. (Gandhi)

31.8.16


As I grow to understand life less and less,
I learn to love it more and more.

(Jules Renard)

It’s the ability to foretell what will happen tomorrow, 
next month, and next year 
--- and to explain afterward why it didn’t happen.
(Winston Churchill,When asked to name the chief qualification a politician should have.)

30.8.16


Il y en a un (1) qui croit qu'il est encore Président 
et l'autre qu'il ne sait pas encore qu'il l'est (2). 
....
Un cyclone (1) pour remplacer un trou d'air (2)
....
(Anne Roumanoff, dimanche 28/8, à propos de Sarkozy et Hollande)

29.8.16


Nous voulons du concret.
Les idées on a vu où ça mène.

(Wolinski)


Nous étions tous des humains, 
jusqu'à ce que la race nous déconnecte, 
la religion nous sépare, 
la politique nous divise, 
et la richesse nous classe. 




La politique est 
le premier des arts
et le dernier des métiers. 
(Voltaire)

28.8.16



Qui vient voilée dans mon pays laïque, 
me verra dans le sien,
sans voile et vêtue comme je le suis habituellement ! 
La tolérance n'est pas à sens unique. 
(Michelle Obama)
J'ai l'impression que vous voulez mettre le rhume hors-la-loi 
en interdisant le vent.
(Yann Moix à NKM dans l'émission #ONPC #NKM)




- Que vous soyez de droite, çà ne me dérange pas, mais en revanche que vous soyez ami de Mélenchon.... (François Hollande à Jean d'Ormesson)

- Je suis bien ami de Mélenchon, monsieur le président,  nous nous retrouvons dans la critique de votre action.  (Jean d'Ormesson à François Hollande)



Je suis toujours mal à l'aise
quand on veut imposer la liberté
à coup d'interdits. 
(Isabelle Adjani)


Je suis ce que je suis et c'est tout ce  que je suis.
(Interview de Salman Rushdie dans le Point, août 2016)

Aujourd'hui, 
je suis plus sûr de mes dégoûts que de mes goûts, 
que ce soit de droite ou de gauche.
(Guy Bedos)

27.8.16


The nature of flight test is working at the boundaries of knowledge, experience, and performance and taking the risks needed to get there. 
There are times where the things you learn are things that you don’t expect. Often the plan you execute is different than the one you started. 
(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)

It's better to be hurt by the truth 
than comforted with a lie.

(Khaled Hosseini)

Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs,
des voleurs et des traîtres,
n'est pas VICTIME. 
Il est COMPLICE. 
(George Orwell)

26.8.16

Leadership is fragile.
It is more a matter of mind and heart than resources, 
and it seemed that we no longer had the heart for those things 
that demanded discipline, commitment, and risk.


(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)

  
1888 - 2016, pas de changement chez les journalistes...



Mon inquiétude unique devant le journalisme actuel, c’est l’état de surexcitation nerveuse dans lequel il tient la nation. Aujourd’hui remarquez quelle importance démesurée prend le moindre fait, des centaines de journaux le publient à la fois, le commentent, l’amplifient et souvent, pendant une semaine, il n’est pas question d’autre chose. Ce sont chaque matin de nouveaux détails. Les colonnes s’emplissent. Chaque feuille tâche de pousser au tirage en satisfaisant davantage la curiosité de ses lecteurs. Une secousse continuelle se propage d’un bout à l’autre dans le public.  (…) Quand une affaire est finie, une autre commence. Les journaux ne cessent de vivre dans cette existence de casse-cou. Si les sujets d’émotion manquent, ils en inventent. Jadis, les faits, même les plus graves, parce qu’ils étaient moins répandus et moins commentés, ne donnaient pas à chaque fois ces accès violents de fièvre au pays.
Ce régime de secousses incessantes me paraît mauvais.
(Emile zola, Le Figaro, le 24 Novembre 1888)





The largest companies by market cap (2001-2016)

Le marketing en 1 image 


- A ton avis quel est le plus grand mal de notre époque ?
 L'ignorance ou l'indifférence ? 
- Je ne sais pas et je m'en fous 
(...)

25.8.16

Souffrir. 
Offrir.
S'ouvrir.
Sourire.





La terre est agée de 4.6 milliards d'année. 
Ramenons ça à 46 ans. 
Nous sommes là depuis 4 heures. 
Notre révolution industrielle a commencé il y a une minute. 
Dans cet intervalle, nous avons détruit plus de 50% des forêts de la planète.



24.8.16




















Sarkozy candidat pour 2017. 
Le choc des unes de Libération, 
pour N.Sarkozy, "Le pire c'est qu'il peut gagner", 
pour H.Clinton, "Le pire c'est qu'elle peut perdre"

Un tweet poétique : "la première photo de N.Sarkozy, en route vers la primaire, confiant et serein"... (et sur la photo, un deux roues caché par un amas de casseroles ...)

23.8.16


I found debriefings were almost like confessing my sins to a priest
—except that this was done over a microphone, 
so the whole “congregation” heard my mea culpas, 
particularly when I had to say what all of us learned to say: “I don’t know.” 
Knowing what we didn’t know was how we kept people from getting killed.
(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)

Tout changement est 
difficile au début, 
compliqué au milieu, 
et magnifique à la fin. 
(Robin Sharma)


Je ne vois pas de frontières  ! Et vous ? 
#BlueMarble


22.8.16


The human factor. 
It’s what we must depend on 
when all the glittering technology seems, suddenly, useless.


During a mission countdown, or even a flight test, so many things would be happening so fast that you did not have any time for second thoughts or arguments. 
You wanted the debate behind you. 
So before the mission, you held meetings to decide what to do if anything went wrong.

There was no room in the process for emotion, 
no space for fear or doubt, 
no time to stop and think things over. 
A launch is an existential moment, much like combat. 
With no time to think about anything, 
you had to be prepared to respond to any contingency—and those contingencies had to be as fully anticipated as possible before you pushed the button. 
You also had to be thoroughly knowledgeable about the responsibilities of launch control and range safety.


(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)

Dans l'humanité, la femme a les mêmes devoirs que l'homme, 
 elle doit avoir les mêmes droits dans la famille et la société. 



In humanity women have the same obligations as men. 
They should have the same rights in the family and in society 



Ordo Ab Chao. 

Order from chaos


 (Au 5 rue Jules Breton, Paris 13eme, au fronton d'une loge maçonnique)

- Vous avez l'heure ?
- Moi j'ai le temps  ...


Nature is my religion
and the earth is my church. 
(Native American Cherokee)

21.8.16


My escape.
#Book



Depuis que la politique est médiatique, 
gouverner, c'est voir, 
mais au sens de "voyeur", 
pas de "visionnaire".
Voir et se faire voir. 
(in Le Point, 17/08/2016)
La politique est un désert où l'âme se dessèche à petit feu.
(Bruno Lemaire)

19.8.16


From this day forward, Flight Control will be known by two words:
 ‘Tough and Competent.’ 

Tough means we are forever accountable for what we do or what we fail to do. We will never again compromise our responsibilities. 
Every time we walk into Mission Control we will know what we stand for. 

Competent means we will never take anything for granted. 
We will never be found short in our knowledge and in our skills. 
Mission Control will be perfect. 

When you leave this meeting today you will go to your office and the first thing you will do there is to write ‘Tough and Competent’ on your blackboards. 
It will never be erased. 
Each day when you enter the room these words will remind you of the price paid by Grissom, White, and Chaffee. These words are the price of admission to the ranks of Mission Control.”

(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)

18.8.16



Les idées n'ont pas véritablement de patrie sur terre,
 elles flottent dans l'air entre les peuples.

Car c'est bien connu, rien sur terre n'oppresse 
autant l'âme humaine que le néant.

(Stefan Zweig) #BlueMarble

Je ne cesse de m’étonner de la confusion et de l’insuffisance des idées à propos de ce pays, 
chez des hommes même cultivés et prenant intérêt à la politique, 
alors que le Brésil est sans aucun doute, destiné à être un facteur des plus importants dans le développement ultérieur de notre monde.
(Le Brésil, terre d’avenir, Stefan Zweig)
Contre ma volonté, j'ai été le témoin de la plus effroyable défaite de la raison 
et du plus sauvage triomphe de la brutalité qu'atteste la chronique des temps ; jamais — ce n'est aucunement avec orgueil que je le consigne, 
mais avec honte
 — une génération n'est tombée comme la nôtre 
d'un telle élévation spirituelle dans une telle décadence morale.
(Le monde d'hier. Souvenir d'un Européen, Stefan Zweig)
Moral: if you ask enough people, 
you’ll find someone who will disagree with the majority 
and give those nervous about risk a way out.
(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)
Everything that happens to us leaves some trace behind;
everything contributes imperceptibly to make us what we are.
(Johann Wolfgang von Goethe)

17.8.16

I believe in God, 
only I spell it Nature.
(Frank Lloyd Wright)


“Mission Control has two problems, 
the software is not written 
and the computers are not working.” Kraft’s action memo to me was clear:

Get your damn systems guys to stop the gold-plating. I want you to personally justify every one of their requirements.”

(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)
Kraft had staked out his position long ago: 
I don’t worry about things I can’t do something about.”

(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)
Jobs insisted that Apple focus on just two or three priorities at a time. 
“There is no one better at turning off the noise that is going on around him,” Cook said. 
“That allows him to focus on a few things and say no to many things.
 Few people are really good at that.” 
(in Steve Jobs by  Walter Isaacson)

I told my son, “You will marry the girl I choose.”
He said, “NO!”
I told him, “She is Bill Gates’ daughter.”
He said, “OK”
I called Bill Gates and said, “I want your daughter to marry my son.”
Bill Gates said, “NO.”
I told Bill Gates, My son is the CEO of World Bank.”
Bill Gates said, “OK.”
I called the President of World Bank and asked him to make my son the CEO.
He said, “NO.”
I told him, “My son is Bill Gates’ son-in-law.”
He said, “OK.”
This is exactly how politics works . . .
Il est moins grave de perdre que de se perdre. 
(Romain Gary) #JO

16.8.16

Je sais tout ce que vous ne savez pas;
mais vous savez tout ce que je ne sais pas.
(Bonaparte à Talleyrand)
“...if you didn't voice your opinion,
 [Steve Jobs] would mow you down," (Cook). 
"He takes contrary positions to create more discussion, 
because it may lead to a better result. 
So if you don't feel comfortable disagreeing,
 then you'll never survive.” 
(in Steve Jobs by Walter Isaacson)

One of Job's business rules was to 
never be afraid of cannibalizing yourself. 
"If you don't cannibalize yourself, someone else will" he said. 
So even though an Iphone might cannibalize sales of an IPod, or an IPad might cannibalize sales of a laptop, that did not deter him.
(In Steve Jobs by Walter Isaacson)


Every morning you have two choices :
continue to sleep with your dreams
or
wake up and chase them. 

Leaders don't force people to follow, 
they invite them on a journey. 

15.8.16



Atkinson taught his team to put Job's words through a translator. 
We learned to interpret "This is shit" to actually a question that means 
"Tell me why this is the best way to do it ?"


Sir Usain Bolt winning and smiling@ #JO 2016



Losing doesn't make you a loser. 
Hate makes you a loser. 
#JO


L'homme devrait mettre autant d'ardeur à 
simplifier sa vie qu'il en met à la compliquer. 
(Henri Bergson)

14.8.16



When your customer tells you they found a cheaper option. 

12.8.16




Adde parvum parvo magnus acervus erit.
(Ovid)

Add little to little and there will be a big pile.


Being an project manager is easy.
It's like riding a bike,
except the bike is on fire
everything is on fire
and you're in hell.

Loading new software into new computers 
and using it for the first time 
was like playing Russian roulette. 
It demanded and got a lot of respect.
(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)


What do you mean by lot of code for the moon program




Apollo succeeded at critical moments like this because 
the bosses had no hesitation about assigning crucial tasks to one individual, trusting his judgment, 
and then getting out of his way.

(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)


Trouvez la femme sur la photo...

Winners focus on winning. 
Losers focus on winners.

11.8.16

That is the first rule of flight control. 
If you don’t know what to do, don’t do anything! 

(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)


— Ce que j’admire le plus dans votre art, c’est son universalité. 
Vous ne dites pas un mot, et pourtant... le monde entier vous comprend.  
(A.Einstein)

— C’est vrai, mais votre gloire est plus grande encore : 
le monde entier vous admire, 
alors que personne ne vous comprend.  
(C.Chaplin)

10.8.16



To recognize that the greatest error 
is not to have tried and failed, 
but that in trying, we did not give it our best effort.
(Gene Kranz, in Failure is not an Option: Mission Control From Mercury to Apollo 13 and Beyond)


Dans l'espace on a l'inéluctable impression qu'il existe dans l'univers une région vierge où l'homme civilisé a pour la première fois l'opportunité de s'instruire et de se développer à l'écart de l'influence des anciennes tensions. 
Une région comme l'esprit d'un enfant, encore vierge de toute crainte, de toute haine, de toute cupidité, de tout préjugé.
(John Glenn Jr) #BlueMarble




Quelque chose en nous a été détruit par le spectacle des années que nous venons de passer. 
Et ce quelque chose est cette éternelle confiance de l'homme, qui lui a toujours fait croire qu'on pouvait tirer d'un autre homme des réactions humaines en lui parlant le langage de l'humanité. 
Nous avons vu mentir, avilir, tuer, déporter, torturer, et à chaque fois il n'était pas possible de persuader ceux qui le faisaient de ne pas le faire, parce qu'ils étaient sûrs d'eux et parce qu'on ne persuade pas une abstraction, c'est-à-dire le représentant d'une idéologie. 
Le long dialogue des hommes vient de s'arrêter. Et, bien entendu, un homme qu'on ne peut persuader est un homme qui fait peur.
(Albert Camus, Le Siècle de la Peur, Combat, novembre 1948)



9.8.16


Un ordinateur vous permet de faire plus de bêtises, 
beaucoup plus rapidement, 
que n'importe quelle autre invention dans l'histoire de l'humanité. 
A l'exception notable des armes à feu et de la tequila. 
(Mitch Ratcliffe)




Ne laisse jamais le passé définir ta vie. 
Le passé est juste une leçon, 
et non une punition. 

La vie est un voyage, 
Profitez de la ballade. 

8.8.16



Nous avons passé la plupart du temps, 
sur le chemin du retour, 
à débattre de la couleur de la lune. 
(Eugene Cernan)
- C’est quoi, la tactique, Jacques ? 
- Tu la connais aussi bien que moi : dans un contre-la-montre, il faut partir à fond, accélérer au milieu et finir au sprint .
(Dialogue Bernard Hinault et Jacques Anquetil) 
- N’avez-vous pas trop la pression ? 
- La pression, je la mets dans les pneus
(Nelson Piquet) 
Je n’ai jamais été dirigé, même quand j’étais soldat de deuxième classe.
(Michel Simon à Pierre Tchernia qui lui parle du metteur en scène,  de la direction d’acteur)


- Vous n’aimez pas la télévision ? (Pierre Tchernia)
- Je préfère le cinéma.  (Jean Gabin)
- Pourquoi ? 
- C’est simple : au cinéma, le dialogue c’est celui des autres. À la télévision, c’est mon dialogue, alors je me méfie. 

7.8.16

Puisque entre humains, ainsi, vous vivez en vrais loups
Traîtres, vous ne m'aurez de ma vie, avec vous. 
(Molière in Le Misanthrope)


Le premier jour, nous montrions nos propres pays,
Au troisième et au quatrième jour, notre continent.
Dès le cinquième jour, nous ne fîmes plus attention qu'à la seule Terre.
(Sultan ben Salman al-Saoud)




#BlueMarble



N'oublie pas qu'on écrit avec dictionnaire et une corbeille à papier. 
Tout le reste n'est que litres et ratures. 
(Antoine Blondin)